Mille franges d’or

A-stripper-disrobes-in-front-of-a-silent-film-of-Charlie-Chaplin-at-the-Kino-club-Berlin-1958.

Ecrire

converser avec des fantômes

ceux dont le bel éclat

fait qu’on les voudrait là

et graviter autour

en satellites-vautours

accélérateurs de partition

bombe à neurones post-fiction

 

Ecrire

pour mieux encrer

pas au crayon à papier

à l’eau-forte, non distillée

aucun moyen d’effacer

gravure en taille-douce

brûlante comme un acide

écrire dans ton cuir

ta somptueuse égide

inaltérable et pure

 

Ecrire

cultiver l’obscénité

marcher sur le trait

en bas résilles et escarpins

donner à voir ce qui est sien

intime, secret et abîmé

te prendre de force pour témoin

offrir son Moi au premier venu

comme la dernière des tes-pu

En Griselidis ou en Nééra

Mont Saint-Geneviève des hetaira

 

Ecrire

une langue des signes calligraphiée

lecture labiale codex LPC

bombe lacrymale sur emaki

Hiroshima Nagasaki

autodafé en implosion

porter son âme en médaillon

Aux fronts des hommes

Au Panthéon

 

Aux beaux absents

(un monument)

 

.

.
au titre : Homère